Chargement...

Les relations locataires-bailleurs sont harmonieuses

La Chambre vaudoise immobilière (CVI) et l’Union suisse des professionnels de l’immobilier Vaud (USPI Vaud) ont fait réaliser, au début de cette année, une enquête de satisfaction par l’institut M.I.S. Trend auprès d’un échantillon représentatif de 539 locataires vaudois.

Il ressort de cette enquête que 89% des locataires se déclarent assez satisfaits voire très satisfaits de leurs conditions de logement. 67% des locataires entretiennent d’assez bonnes à très bonnes relations avec leur gérance ou propriétaire de leur logement. 4% des locataires jugent que leur loyer est très bon marché, 16% qu’il est bon marché, 55% le qualifient de correct, 20% estiment qu’il est trop cher, 5% qu’il est beaucoup trop cher. En clair, cela signifie que 75% des locataires considèrent que leur loyer est correct, voire plutôt bon marché. Par ailleurs, 85% des locataires n’ont jamais subi de résiliation de bail.

Ces données, qui témoignent de relations globalement harmonieuses entre les locataires et les propriétaires, vont à l’encontre de certains préjugés. La CVI et l’USPI Vaud considèrent toutefois que les efforts des propriétaires et des professionnels de l’immobilier en vue de répondre aux attentes des locataires doivent être poursuivis.

Enfin, l’accession à la propriété a le vent en poupe puisque 51% des locataires souhaiteraient acquérir un jour leur propre logement et pour la majorité, une maison. Parmi les locataires désireux d’acquérir leur propre logement, 77% déclarent qu’il leur manque les fonds propres nécessaires, alors que 59% répondent qu’ils ne disposent pas de revenus suffisants. Sur le plan politique, 52% des locataires interrogés estiment qu’il faudrait pouvoir apporter l’intégralité de leur fonds propres, via leur 2e pilier, alors qu’actuellement sur les 20% de fonds propres exigés pour acquérir une résidence principale, seuls 10% peuvent provenir du 2e pilier.

Consulter l’étude ici.

Voir l’article ici.

Anne Rudin, vice-présidente de l’USPI Vaud.