Chargement...

Une suppression qui ne profiterait ni aux propriétaires ni aux locataires

Une suppression qui ne profiterait ni aux propriétaires ni aux locataires

La contrepartie à la suppression de l’impôt sur la valeur locative serait la fin de certaines déductions fiscales existantes, ce qui n’encouragerait pas la classe moyenne à acquérir son logement et n’inciterait pas les propriétaires à effectuer des travaux.

Monsieur Claude Chessex, membre du comité de l’USPI Vaud, ainsi que Monsieur Frédéric Dovat, secrétaire général de l’USPI Suisse, s’expriment dans un article de l’AGEFI.

Lire l’article en ligne ici.