Chargement...

La plus-value du courtier en immobilier

  • Comment convenir du juste prix lors de l’acquisition d’un bien immobilier ?

En fonction de l’estimation effectuée par le courtier : Calcul de la valeur intrinsèque, de la valeur de rendement et ensuite la pondération de ces 2 valeurs pour obtenir la valeur vénale. Puis trouver le juste milieu entre la valeur vénale et la valeur de marché.

  • Un contrat de courtage doit-il absolument revêtir une forme écrite ?

Non, ce n’est pas obligatoire mais fortement recommandé.

  • À quoi faut-il être attentif lorsque l’on mandate un courtier, soit pour l’achat, soit pour la vente d’un bien ?

Le courtier doit avoir les connaissances requises dans le domaine immobilier, avoir suivi des formations immobilières tel que celles proposées par l’USPI Formation par exemple et au moins quatre ans d’expérience.

  • Quels sont les avantages de confier à un courtier la vente de son bien ?

La prise en charge du client acheteur du début à la fin du processus de vente : s’assurer de la solvabilité des clients qui souhaitent faire une offre d’achat, filtrer les clients afin d’éviter des visites inutiles, le savoir-faire et l’expérience du courtier pour la négociation, la présentation du bien (plaquette de vente, photos, annonces internet etc…..)

  • Comment choisir son courtier, pourquoi est-ce indispensable de travailler avec un professionnel formé ?

Il est important que le courtier soit formé par des institutions immobilières tel que l’USPI Formation car il y acquière toutes les connaissances indispensables pour la vente d’un bien immobilier (juridiques, techniques, etc…). Avoir une bonne connaissance du marché local, permettra au courtier de fixer le prix juste et non un prix trop élevé qui ferait stagner le bien trop longtemps sur le marché, ce qui risquerait de le dévaloriser. Avoir au moins quatre ans d’expérience dans le domaine immobilier.

  • Lorsqu’un mandat lui est confié, le courtier est-il tenu d’élaborer une notice de vente ? Si oui, quelle information doit-elle contenir ?

Oui, il est très important d’élaborer une notice de vente avec des informations précises : Année de construction, travaux effectués dans les cinq à dix dernières années, état technique du bâtiment (canalisations, chaudière, qualités énergétiques CECB), photos du bien intérieur et extérieur, description de l’objet avec les surfaces, le nombre de pièces, la vue, les charges etc.

  • Quelle sont les démarches à entreprendre auprès du notaire ?

Il convient de demander un projet d’acte en précisant le type de vente : vente directe, vente à terme ou vente conditionnelle. Documents d’identité des acheteurs et des vendeurs. Achat à deux, seul, en société etc.      

  • Est-ce au courtier ou à l’acquéreur de contacter le notaire ?

Au courtier, car cela fait partie de son mandat.